Bradley Joslove a été cité et distingué dans les plus prestigieux annuaires professionnels, depuis de nombreuses années, pour sa pratique du métier d’avocat dans le domaine du droit des technologies

Il n’a pas été cité dans les guides de 2019 et de 2020 car il avait, fin juin 2018, quitté la profession pour rejoindre C3.ai, entreprise de la Silicon Valley, en qualité de Vice-Président et Directeur juridique de la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique (en savoir plus sur son parcours).

Band 1 en 2018 et 2017. 

Un client qualifie Bradley Joslove « d’excellent avocat qui connaît parfaitement son sujet. Il comprend l’industrie, ce qui lui permet de donner des conseils pertinents d’un point de vue commercial, et qui répondent à la fois aux besoins de ses clients et aux exigences de la loi. Il est réactif et saura vous accompagner chaque fois que vous aurez besoin de son conseil. ».

Un autre client le décrit comme un avocat « innovant et stratégique » qui « excelle à satisfaire les attentes de ses clients pour un prix raisonnable. »

Bradley Joslove est considéré par Who’s Who :

• en 2018 et 2017, comme l’avocat TMT en France le plus respecté
• en 2016, comme l’un des 5 avocats IT les plus estimés en Europe

Les sources du magazine le qualifient d’ « avocat tech phénoménalement bon »,  avec « une connaissance considérable et avec qui il est formidable de travailler », « une expérience exceptionnelle », et « largement supérieur à ses concurrents ».

Bradley Joslove est cité chaque année dans Best Lawyers, de 2013 à 2018.

L’annuaire indique que Bradley Joslove a développé une « solide expérience » et « une vaste connaissance des questions juridiques concernant l’Internet ».

En 2016, le département Technologies du Numérique, développé et mené par Bradley Joslove chez Franklin, a remporté le trophée de meilleure pratique en France en « Nouvelles Technologies : IT, logiciel et Internet. »

Bradley Joslove a été cité et distingué dans les plus prestigieux annuaires professionnels, depuis de nombreuses années, pour sa pratique du métier d’avocat dans le domaine du droit des technologies

Il n’a pas été cité dans les guides de 2019 et de 2020 car il avait, fin juin 2018, quitté la profession pour rejoindre C3.ai, entreprise de la Silicon Valley, en qualité de Vice-Président et Directeur juridique de la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique (en savoir plus sur son parcours).

Band 1 en 2018 et 2017. 

Un client qualifie Bradley Joslove « d’excellent avocat qui connaît parfaitement son sujet. Il comprend l’industrie, ce qui lui permet de donner des conseils pertinents d’un point de vue commercial, et qui répondent à la fois aux besoins de ses clients et aux exigences de la loi. Il est réactif et saura vous accompagner chaque fois que vous aurez besoin de son conseil. ».

Un autre client le décrit comme un avocat « innovant et stratégique » qui « excelle à satisfaire les attentes de ses clients pour un prix raisonnable. »

Bradley Joslove est considéré par Who’s Who :

• en 2018 et 2017, comme l’avocat TMT en France le plus respecté
• en 2016, comme l’un des 5 avocats IT les plus estimés en Europe

Les sources du magazine le qualifient d’ « avocat tech phénoménalement bon »,  avec « une connaissance considérable et avec qui il est formidable de travailler », « une expérience exceptionnelle », et « largement supérieur à ses concurrents ».

Bradley Joslove est cité chaque année dans Best Lawyers, de 2013 à 2018.

L’annuaire indique que Bradley Joslove a développé une « solide expérience » et « une vaste connaissance des questions juridiques concernant l’Internet ».

En 2016, le département Technologies du Numérique, développé et mené par Bradley Joslove chez Franklin, a remporté le trophée de meilleure pratique en France en « Nouvelles Technologies : IT, logiciel et Internet. »